Communiqué de presse Ensemble! et Parti de Gauche

Le budget de la ville de Rennes pour l’année 2015 est marqué par la baisse des dotations de l’État qui fait payer la politique gouvernementale d’austérité aux collectivités territoriales.

Dans le même temps, le dessaisissement de domaines entiers de responsabilités communales, organisé par la loi dite MAPTAM, au profit de la Métropole, dans l’opacité, contribue à éloigner un peu plus les citoyens des décisions et constitue une régression démocratique.

Même si on peut constater favorablement la non-augmentation des impôts locaux, on ne peut que condamner l’approbation de fait donnée par la municipalité à cette diminution des moyens de la ville qu’il est prévu de poursuivre les prochaines années.

Ceci se traduit notamment par une chute considérable des investissements et des reculs dans le fonctionnement du service public.

Nous avons d’autres ambitions pour notre ville comme par exemple ouvrir de nouvelles places en crèche, développer les transports en commun et les rendre gratuits, créer de nouveaux équipements sportifs, et de nouveaux équipements de quartiers, étendre les services publics locaux et créer des emplois, renforcer le soutien aux structures syndicales et au réseau associatif plutôt que d’accorder des subventions à des entreprises qui continuent à rémunérer leurs actionnaires.

Ce n’est pas un bon budget. Nous ne pouvons l’approuver.