Violence policières : communiqué d’Ensemble! 35

Près de 5000 manifestants  ont défilé aujourd’hui à Rennes pour le retrait de la loi travail. Étudiants et salariés, jeunes et moins jeunes, tous ensemble convergeaient pour dire leur colère de ne pas être entendus par le gouvernement. Demandée par la maire de Rennes et ordonnée par le préfet, l’interdiction de manifester dans le centre ville a amplifié cette colère. Alors que le cortège empruntait le parcours imposé, tous les manifestants ont été gazés, des tirs tendus de bombes lacrymogènes ont été effectués, des manifestants et un journaliste ont été blessés. L’indignation est le sentiment partagé par toutes les personnes présentes.

Ensemble condamne fermement cette répression policière et rappelle que le droit de manifester est inscrit dans la constitution. Nous affirmons notre solidarité aux personnes blessées.

Nous appelons solennellement nos députés à voter contre la loi travail et le gouvernement à abandonner ce projet. Nous continuerons à nous mobiliser dans ce sens.

Ensemble ! 35

Rennes le 9 avril 2016